Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Autoportrait et La gardienne du phare

  • Bienvenue au phare

    Ce matin, je viens de supprimer mon blog La gardienne du Phare. Ce blog m'a permis de survivre en 2006  à une haute trahison sans rentrer en guerre contre lui et surtout contre moi. Je vais quand même conserver une partie du Phare ici qui deviendra un catégorie à l'arrière boutique d'Innée. c'est drôle de revenir à l'arrière boutique. Il n'y a plus de passants(es). C'est silencieux comme au phare. Je vais déposer également ma production de tableau que je peins depuis août 2017. Je suis sur une thématique jazz. Je crée une oeuvre inspirée d'une pièce musicale jazz. Lors de l'écriture de la Gardienne du Phare. Un personnage avait frappé fort pour me remettre en pleine face que j'étais devenue une adulte plate et ennuyante. Petite Nancy m'a fait réaliser que je ne chantais plus, ne dessinais plus, ne bougeais plus et surtout ne peignais plus. Une chance que j'avais conservé l'écriture. Son essence ne m'a jamais quitté depuis. 

  • Votre palette aujourd'hui

    J'aime aller sur ce site , au lieu de croire à la clairevoyance je préfère les couleurs...

    1.jpg


    Votre sentiment général :
    Vous avez généralement confiance en vous et en ce moment vous n'avez pas besoin de la reconnaissance des autres. Vous pouvez être un socle et une référence pour les autres, mais vous pouvez également en ce moment éprouver un léger sentiment de solitude.

    Votre orientation :

    La vie va vous offrir un nouveau départ et un nouveau projet, dans lequel vous allez investir toute votre énergie.

    Votre point fort :
    Vous avez en ce moment plus encore que d'habitude un sens inné de l'organisation, une force de travail importante, ainsi qu'une tolérance et un sens des valeurs très construit. Vous êtes également porté par un sentiment de maturité et de confiance en vous même en ce moment, et par votre ouverture à la vie et votre sens du pardon. Vous pouvez en ce moment vous appuyer sur votre capacité à structurer, vos capacités de gestionnaire et votre tolérence, mais également sur votre énergie naturelle, votre envie de construire et votre capacité à motiver les autres.

    Une suggestion .
    Dans votre emploi du temps, prenez le temps de réserver des moments pour la créativité purement intuitive, pour l'écoute et la mise en valeur de vos dons innés. Si vous possédez une activité artistique, réservez des moments à sa pratique. Ou alors simplement refaites votre décoration et recherchez le beau dans votre environnement.


    1.jpg

  • Rêve éveillé

    Je l'ai demandé à Saint-Antoine de Padou

    7100wsd_robinseggblue.jpg

    Cliquez dessus pour agrandir.

    Le 7100 WSD 2009 chez Trek

  • Lumière et espérance.


    Je m'aime et j'espère de vivre suffisamment vieille pour rattraper tout le temps que j'ai perdu à m'enterrer vivante.

    Sérieusement vôtre

    Nancy Bourdages le génie sous-jacent d'Innée

  • Une petite vite

    Ne vous approchez pas de mes côtes, je suis mOnstruée!


    Une fille ben crampée...

  • Trame sonore et les mots d’ordre pour ce dimanche pluvieux

    Redresser la colonne
    Réchauffer les muscles de la volonté
    Fouetter le moral
    Retrouver son équanimité
    Réajuster le tir
    Aimer le silence
    Récupérer l’espoir
    Réintégrer ses appartements






    Folk you extrait de l'album de Claude Lamothe : Nu

  • Depuis toujours je renie cette part en moi.

    J’ai tout fait pour la modifier
    J’ai parfois craché dessus en ouvrant mes jambes par un acte de la volonté.
    J’ai tout fait pour l’enrayer.
    J’ai parfois fait un homme de moi et y est prêté que mon corps
    J’étouffais la romantique

    Extrait d’un carnet honteux :

    … il n’y a rien à dire

    Quand tu es là

    Juste là

    Sans raison

    Je suis profondément heureuse

    Avec toi la lune peut bien demeurer là où elle est.


    Nancy une romantique à ses heures.

  • Lumière

    Un dimanche matin comme je les aime où rien n’est prévu à l’horaire. J’ai repris très maladroitement mon amour de la couleur avec mes crayons de cire, mes pinceaux et l’acrylique durant le long congé pascal. Je me doutais bien que mes gestes seraient gauches. J’ai réussis une genre de chiure de merde mais le premier geste a éveillé mon instinct d’artiste. La preuve, tout à l’heure à mon ordinateur pendant que je bizounnais mon retour sur Facebook (en français s.v.p), j’ai remarqué comment la lumière était belle dans mon studio. Quand je cesse de tout rationaliser et devient observatrice mon cerveau se transforme en capteur de matière et amasse toutes sortes d’informations. Je suis enfin dans la zone que je préfère dans ma cervelle : La création, celle qui te suit dans toutes les sphères de la vie.

    tu pleures avec
    tu manges avec
    tu dors avec
    tu te réveilles avec
    tu gueules avec
    tu aimes avec

    C’est une job à temps plein
    Le vent vient de tourner…

    Nancy Bourdages

    1aeaf391f065d846f34f4a4d11e5443e.jpg



    P.S. : La lumière est belle mais la vitre est sale :O)

  • Retranscription d'une tranche de vie.

    17 mars 2008 , montréal

    Il est 18 h 15 et je suis loin du phare

    J’écris en urgence sur un bout de papier trouvé dans le fond de mon Cocotte. J’ai rendez-vous avec une psychologue à 19 h 00. Comme je n’avais pas le temps de me rendre au monastère pour manger avant de la rencontrer, j’ai arrêté ici dans ce café.

    Derrière moi deux grandes photos, à ma droite Jutra et à ma gauche Nelligan. Belle projection moi assisse à cette table mangeant un hot dog européen et ces deux géants disparus à hauteur d’épaules…et je rêve de transparence.

    Ironie du sort où j’accepte le sort avec ironie ?

    Que vais-je lui dire à cette femme ?

    Madame je me perds dans le film de ma vie. Dans les jours de chances j’obtiens un rôle secondaire sinon je n’y suis que figurante et j’ai un autre bogue, la poésie troue ma mémoire.

    Les hommes et leurs milles personnalités

    Les grands Charmants Loups troqueurs de cœurs et de corps.
    Les Gabler sur la cruise spécialisés en nuit torride
    Le Prince endormi rêvant à l’inaccessible belle au bois chauffant.
    Et j’en passe


    et le temps passe je dois y aller.

    Je m’en vais casser la glace…
    Comme au Saguenay durant le printemps la vie pourra reprendre son cour uniquement quand lac aura calé.



    Nancy

  • Paroles de sorcière


    Parfois en retombant sur de vieux textes, je réalise qu'un redressement intérieur n'est pas simple, aisé et immédiat. 7 ans déjà que j'ai écrit cela et il est encore actuel. Purée ! Suis-je là seule à vivre de cette lenteur ?

    Nancy Bourdages


    Paroles de sorcière

    Je fais éruption
    Tel un volcan

    Je suis étonnée de posséder
    Des blessures familiales aussi ardentes
    Et qu’elles soient toujours en activités

    Le chemin de la paix filial est un incontournable calvaire
    J’accepte le combat
    Le temps presse mon amour m’attend
    Je ne suis pas prête comme d’habitude

    Consciemment impératif d’indiquer à mon inconscient
    Que l’époque où il demandait à mes amoureux
    De panser mes blessures d’enfance est terminée

    Dans un élan digne d’un chaman
    Je coupe dans le vide
    La tête du trop plein d’illusion

    Avec la rage de la dépassion
    J’entre dans un rite de passage
    Je sens la bête en moi qui porte l’infantile douleur
    Il y a longtemps que je la chasse
    Je la traquais toujours au pif

    Cette fois-ci
    Je la vois.
    Cette corps /rompu
    Cette Insidieuse.


    Infantile douleur !
    Tu m’entends ?
    Je vais te tuer de mon vivant
    Tu n’auras pas le privilège
    De partager ma tombe

    Je suis fatiguée
    Le combat est difficile
    Je m’en vais me reposer
    Je suis une guerrière au service de mon estime

    Il est là
    Il est mon égal

    Innée
    28 avril 2001

  • Il est moins une !

    Il reste que 24 heures avant que ma vie reprenne sa course folle
    Pas question de rompre le silence et de prendre la parole
    Juste savourer cette paix si volatile


    Innée Stimable tranquillité