Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog de nuit

  • Silence de pierres

    phare vla nuit.jpg










    J'ai mal au coeur

    Nancy Bourdages

  • Une petite vite

    Les nuits d'amour et les larmes finissent toujours à la même place
    dans un tas de Kleenex et nous recommençons le même manège.


    Innée
    Lustrée en couleur ultra lucide

  • Les perrasites ne sont plus parmi nous

    Ce soir avant de partir en vacance, je me dois de souligner une très grande perte qu’à subit dernièrement la blogOphère. Avant ce jour, il m’était impossible d’en parler sans sentir monter en moi une vague immense de tristesse. Le blog de Perrasite s’est éteint le 22 juin 2008. Je sais, je sais, je sais, c’est dur à croire. Oui, oui, je sais... Prenez vos boites de papiers mouchoirs et pleurez le mort de cet irremplaçable personnage.

    Ce soir je rends hommage à un puissant esprit de synthèse.


    Je communique exclusivement par Internet avec une personne. Nous sommes des fraternets ! Nous avons une relation exclusivement fraternette !

    Cotontigé par Perrasite Premier @ 00:28 15 mai 2006


    Ce soir je rends hommage à son inépuisable verve.


    Les réserves
    D’après la tonalité du cillement des cigales, au son, on devine la profondeur du champ de trèfle où elles profitent du soleil de juillet. Je laisse tomber mon vélo sur le côté du chemin. L’odeur de la chlorophylle est apaisante. J’aime passer mes journées ici, seul. Étendu sur le dos, je regarde défiler les nuages. Leurs formes évoquent tantôt un train, tantôt un avion, une fusée à la fin. Les anges vivent au Ciel. C’est ce qu’on répète. Le temps file. Il est déjà temps de rentrer. Le nœud se durcit déjà. Une nouvelle bulle opaque se formera, en attendant de revenir au cœur des vagues, de traverser cette mer d’été. Le temps des moissons reviendra et il faudra entrer sous terre à nouveau. Ces instants gravés serviront de réserves pour l’hiver à venir.

    Perrasite 27 mai 2007


    Ce soir je rends hommage à l’infini finesse de ses commentaires


    Si vous venez mourir sur mes plages, me laisserez-vous le temps d'enfiler mon Speedo rouge et d'ensuite, vous faire le bouche-à-bouche ?

    Perrasite ressuscité
    4 mai 2006


    ee25cb9f23f2743a53be0972375e856d.jpg






    Adieu et je cherche désespérément Charlie.


    Innée la façade de l'arrière boutique :OP

  • Besoins de nouveaux univers

    Je me suis assoupie vers 21 h 00 réveillée vers 00 h 30
    Vers 1 h 00 du matin bien installé dans mon lit avec une tasse de café. J'ai ouvert une fenêtre sur google et tapé le mot clef : Blog
    4 h 00 du matin je vous donne quelques liens à découvrir et moi je vais me coucher.

    Allégorie Endogènes
    Les mains vides
    Les perfectionnistes anonymes
    Le blog d'une grosse
    La boîte à mâle

    Nancy

    P.S : Faut croire que j'étais fatiguée un tantinet à 4 heures ce matin. :OP J'ai corrigé tout les liens, ils fonctionnent maintenant en un tour de clic. Bonne lecture !

  • J'adore son blogue

    Avant même que la blogOsphère ne prenne de l'expansion, il carburait déjà sur le net
    Lui il ne sait jamais dit après quelque années : J'ai fait le tour ou je n'ai plus rien à dire !
    Du texte et encore des textes et des textes et des traces de vie...
    Innée

  • Bonne nuit

    Da Da je suis de Charlélie tiré de la trame sonore : Les modernes 1988 (The moderns)

    184d90ee7f0a2c4649b1fc5dd33b2426.jpg









    podcast

  • Les années de déréliction de Miron





    Quand j'ai un besoin urgent d'entendre la poésie et la voix Gaston Miron je prends cet album
    « La marche à l’amour ».
    En l’écoutant je transpose - ou transe pause - ma réalité
    Tellement qu'à la fin au bout de sa voix et de ses mots
    Je pleure debout dans le silence de mon humanité.

  • "Qu'il est difficile d'aimer" chantait Vigneault

    Je contrôle encore la trajectoire de ma route
    Mais aucunement le paysage
    Il est là
    Tout autour

    Droit devant
    C’est mon seul espoir
    Aller droit devant

    Nancy
    2001 extrait de : "Dépassionner pour croître"


    P.S :
    Un vieux bout de texte qui me rappelle qu'en route rien ne change vraiment en dehors du paysage.
    Mon point fixe demeure le même.
    L'amour à l'horizon.
    En l’observant de profil
    Je perçois droit devant ses yeux.
    J'aime le levée du soleil...

  • Un leurre

    medium_Photonancybella_042.jpg


    Innée en mode été

  • Elle a tranché

    Après une soirée au théâtre et un verre chez Baptiste
    Loulou a tranché : "Non, non, non, oublie ça ! Ça te prends un urbain!
    Ah! Les amis(es) que serions nous sans eux et leurs judicieux conseils.


    Innée heureuse d'avoir fait son devoir de citoyenne

  • Redressement


    podcast


    Printemps 2006
    Voix et texte
    Innée

  • Tête de cochon

    Promesse dû!
    Promesse tenue!
    Le déménagement du phare est fait
    Il est un peu croche
    Je finirai de passer la vadrouille demain.

    Innée