Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le 26 août 2006

    Quand j'ai écrit mes premiers textes au phare. Je ne doutais pas qu'un d'eux seraient prémonitoires.

    Moi qui ne connaissais pas du tout le Boudoir et bien il est à mes yeux exactement tel qu"il est décrit dans ce texte

     

  • Pensée éclair

    Ce n'est pas parce que je pleure que je suis triste et ce n'est pas parce que je ris que je suis heureuse.

    Curieusement, c'est dans l'espace entre ces deux pôles où je goûte le plus souvent au bonheur.

    Nancy