Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le retour d'Innée

L'atelier de l'arrière boutique est poussiéreux et des toiles d'araignées tissent le décor qui fut abandonné durant trois années. Un bon ménage s'impose. Il arrive dans la vie que la sève de l'écriture s'assèche par notre propre inertie. Écrire est aussi essentiel que de  m'activer physiquement et je ne sais pourquoi je m'en prive régulièrement? De l'autre côté du fleuve, mon phare est en rénovation. Il est fière et droit il mérite toute mon attention.

Ma période des blogues fut pour moi une source intarissables de rencontres et d'échanges hautement humaine. De mon aventure sur la blogOphère sont nées deux grandes amitiés transatlantique. Harry Steed et Milique, Des rencontres significatives avec Le Numérologue, Swan et Coyote Inquiet, De chaleureuse  retrouvaille avec mon unique ami Dieu Diesel. Ce poète à un statut spécial dans mon cœur il est indétrônable. Nul ne pourrait y délogé c'est comme ça taillé dans la pierre. Dans la pierre même de la fondation du Phare, Veuve Tarquine je ne la connais pas mais elle demeure un joyau tout comme Monsieur dans vies de fous.

 

Je suis émue de revenir ici.

 

Innée un nom de plume qui me colle à la peau

 

 tout bientôt

Nancy

Commentaires

  • Le fracassant retour d'Innée
    Succédant au retour d'un Harry déterminé,
    Si ce n'est flamboyant!!
    Te voilà d'ors et déjà aussi de retour dans mes favoris.
    Aurions-nous retrouvé les chemins égarés de l'écriture?
    Restons prudents mais il n'est pas impossible que d'"Impossibles dialogues" qui végétaient dans nos cœurs n'éclosent à nouveau.
    Tout est possible. Non, ma chère amie d'outre-(tombe)mer?...
    Harry Steed

  • Cher Jean-Mimi. Nos possibles dialogues sont là dans mes catégories et c'était à votre tour très cher :-) Je reprends tout les textes du phare. Ce n'est pas de la tarte ce ménage et la mise en page me donne un peu de fil à retordre.

    Harry Steed et Innée de retour. Pourquoi pas après tout.

    Bisous et câlin mon bel ami

    votre Innée Fable amie

  • Si c'était à moi, je vais plancher là-d'ssus sous peu, voir si je suis à la hauteurs de mes espérances...

    Harry Steed

Les commentaires sont fermés.